Régulièrement en Limousin, des accidents de la route graves impliquent des personnes âgées : dépassements mal maîtrisés, contre-sens sur l’autoroute…
Les seniors sont-ils plus dangereux sur la route ? Faut-il instaurer une visite de santé obligatoire ? Voici quelques éléments de réponse..
 

C’est un fait, avec l’augmentation de la durée de l’espérance de vie, les séniors sont de plus en plus nombreux sur la route.

Un conducteur sur 5 aujourd’hui a plus de 65 ans, note Jean-Marie Clédat, assureur et président du comité départemental de la Sécurité Routière de Haute-Vienne.

Voilà pour les faits.
Mais l’idée tenace que les personnes âgées auraient plus d’accidents est-elle pour autant vraie ? Rien n’est moins sûr…

Ils n’ont pas plus d’accidents que les autres, complète Jean-Marie Clédat. La seule chose, c’est que quand il y a un accident avec des personnes de plus de 75 ans, ce sont souvent des accidents très graves, vu leur âge.

Reste que le vieillissement existe, avec son cortège de conséquences : baisse des capacités sensorielles, physiques et cognitives, potentiellement dangereuses pour la conduite.

La vue et l’ouïe sont les sens les plus touchés, explique Cécile Laubarie-Mouret, gériatre au CHRU de Limoges.
Notamment le champ visuel s’amoindrit de 20 à 30°.

Même si face à ces réalités médicales, nous ne sommes pas tous égaux.

Il y a votre âge de l’Etat civil et votre âge physiologique, on ne vieillit pas tous de la même manière (…), ajoute la médecin. On pourrait mettre un âge arbitraire et je pense que ça pourrait être 70 ans.

Une visite médicale obligatoire ?

Mais instaurer la visite médicale obligatoire qui contrôlerait l’état de santé des séniors afin de juger s’ils sont toujours aptes à conduire est loin de faire l’unanimité.
A l’Automobile Club du Limousin, ne veut pas en entendre parler

Notre position est clairement de ne pas imposer de visite médicale obligatoire à partir d’un âge pour pouvoir continuer à conduire, déclare Christian Ducher, son président.

L’association propose en revanche un examen ophtalmologique.

Du côté des auto-écoles, on a un autre avis.

Moi je pense qu’il est souhaitable de faire des contrôles sur les personnes quel que soit leur âge, estime Éric Besse, directeur d’auto-école et président Union Nationale des Indépendants de la Conduite 87. Parce qu’à 20 ans on est peut-être en bonne santé, mais on peut avoir des incidents de la vie et la santé peut se dégrader.

Mais se pose alors les questions pratiques : qui réaliserait ces visites ? Par qui seraient-elles financées ?

La voiture « lien social »

En Limousin, cette mesure se heurterait aussi à un autre problème. Dans cette région particulièrement rurale, la voiture est plus qu’un symbole, c’est aussi une nécessité

Le car ne passe pas chez tout le monde, chacun ne va pas solliciter un taxi pour faire ses courses, souligne le président de l’Automobile Club Limousin.

Selon Eric Besse, la voiture est aussi un lien social

La personne amène ses petits enfants à l’école, elle va faire ses courses… Et du jour au lendemain, si on lui enlève le véhicule ça peut avoir des conséquences dramatiques sur sa vie.

Le débat est donc loin d’être clos. Sans compter l’embuche politique que représente une telle question…
 

La santé de certains conducteurs déjà contrôlée

En France, certains conducteurs sont déjà soumis à des contrôles médicaux. Cela dépend du type de permis :

  • Les permis C (conducteurs de poids lourds) : l’obtention et leur renouvellement se font sous réserve d’un avis médical favorable.
  • Même chose pour les permis D (pour le transport de passagers (plus de 8 personnes).

Mais d’autres conducteurs (VRP, taxis…), titulaires d’un permis B  passent beaucoup de temps sur la route, sans suivi médical.

 

Les permis pour le transport de marchandises et des personnes soumis à la visite médicale
Permis C + de 7,5 t
Permis CE + de 7,5 t avec remorque
Permis C1 entre 3,5 t et 7,5 t 
Permis C1E entre 3,5 t et 7,5 t avec remorque
Permis D transport + de 8 passagers
Permis DE transport + de 8 passagers avec remorque
Permis D1 transport + de 16 passagers maximum
Permis D1E transport + de 16 passagers maximum avec remorque


En attendant, la prévention

En attendant une éventuelle législation, la Prévention Routière de la Haute-Vienne propose régulièrement des animations à l’attention des séniors.
Ces cessions baptisées « seniors restons mobiles » proposent une révision du code (nouveaux panneaux, sens-giratoires, etc), évoquent la prise de médicaments et comment adapter sa conduite avec l’âge.
La prochaine opération aura lieu vendredi 6 décembre 2019, de 9h30 à 12h au centre social de La Bastide. Entrée libre.

 

Révise ton code

Depuis le 2 octobre 2019, la Prévention Routière 87 organise l’opération « Révise ton code », en partenariat avec l’AGEA (les Agents généraux d’assurance), la gendarmerie et la police nationale.
Tous les mercredis, à partir de 19h, dans 10 communes de la Haute-Vienne.
3 catégories : – 18 ans, 18-64 ans, 65 ans et +
Entrée gratuite.
 

SOURCE